Burkina Faso: A près de 60 ans, la doyenne de la communauté burkinabè de Madagascar foule pour la première fois le sol du pays de ses ancêtres

Mme Bernadette et son frère Sylvestre ont fondu en larmes, après 50 ans de séparation

La doyenne de la communauté burkinabè de Madagascar Bernadette Ouédraogo a foulé pour la première fois le sol de son pays, y retrouvant son frère, sa seule famille, qu’elle n’avait pas revu depuis 51 ans.

Née à Antananarivo (Madagascar) d’une mère malgache et d’un père qui y a séjourné pendant la deuxième guerre mondiale, Mme Ouédraogo n’avait jamais foulé la terre de ses ancêtres.

Alors qu’elle n’avait que sept ans, son père, Tiend-bamba Ouédraogo a quitté Madagascar en 1949, avec son frère ainé Sylvestre pour rentrer définitivement au Burkina. Si elle n’a plus revu son père jusqu’à sa mort, sylvestre lui, militaire à la retraite a fondu en larmes avec elle lundi soir à l’aéroport de Ouagadougou lors de ces retrouvailles après plus d’un demi-siècle.

C’est lors du séjour du Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré sur la grande île, dans le cadre du 16eme Sommet de la Francophonie en novembre 2016, qu'elle avait exprimé son rêve de découvrir la terre de ses ancêtres. Un rêve réalisé par le chef de l’Etat.

“Je remercie le Président du Faso grâce à qui ce jour a été possible. C’est un homme de parole. Je suis vraiment très contente je n’ai pas les mots pour décrire mon émotion. Cela fait très longtemps que j’ai attendu ce jour-là. Maintenant que je suis là je suis vraiment très contente», a-t-elle déclaré.

Accompagné de son fils Bruno Roland Razafindraibe, Mme Ouédraogo qui séjournera au Burkina du 27 Février au 27 mars 2017, aura des audiences avec les autorités du pays dont le chef de l’Etat, des visites à Pobé-Mengao, le village de son père, et des excursions touristiques.

 

koaci.com