Rêves perdus

Le mardi 28 août 2017 aux Archives nationales a eu lieu une conférence de presse pour le lancement de la sensibilisation sur les migrations irrégulières. Le ministère des Affaires étrangères a été convié par Dr Sylvie NANTCHA, Conseillère municipale et Présidente du Réseau des Africains en Allemagne. Le représentant venu du CSBE  a apporté des éléments de réponse à certaines questions. La Conférence de presse s'inscrit dans le cadre du démarrage du projet "Rêves Perdus" au Burkina. Plus de 50 journalistes étaient présents à cette conférence de presse sur le lancement du projet. Par ailleurs des jeunes burkinabè, venus d'horizons divers y ont pris massivement part, de même que ministère de la Jeunesse.

Des allocutions, des projections de vidéos et des échanges ont permis de faire passer le message après de la population juvénile. Des images qui témoignent des méfaits très tragiques de la migration irrégulière. Il faut émigrer mais de façon régulière et c'est à cette seule condition, que le migrant, sa famille et sa patrie pourront tirer profit de son émigration.

En effet, face aux ravages de la migration irrégulière, le projet "Rêves Perdus" vise à sensibiliser les jeunes potentiels migrants au regard des risques qu'ils encourent. De nos jours, circule une fausse image de l'Europe en Afrique et vice versa. Les jeunes qui ont été conviés à cette conférence de presse à travers le Conseil National de la jeunesse du Burkina Faso. 

GUIGUENDE MOUMINI, Représentant les Affaires étrangères.