Migrants africains victimes de l'esclavage en Libye: le Président du Faso condamne fermement.

 

Des journalistes de la chaîne de télévision américaine, CNN, ont filmé une vente aux enchères de migrants venus de la partie subsaharienne de l’Afrique comme des esclaves en Libye. Ces révélations ont provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux où plusieurs personnalités politiques ou du monde de la culture en Afrique et au sein de sa diaspora, ont fait entendre leur extrême indignation. Le Président du Faso, Roch Christian Marc Kaboré est également monté au créneau dans un tweet dans lequel il a condamné cette ignominie: « Je condamne avec la plus grande fermeté les horreurs abominables subies par les migrants en Libye et appelle les autorités Libyennes à sévir vigoureusement contre le trafic d’êtres humains ».

 

GUIGUENDE MOUMINI